Comment espionner un iPhone discrètement ?

Apprendre comment espionner un iPhone peut être utile dans de nombreuses situations. Pas besoin d’être James Bond pour vouloir infiltrer le smartphone d’un proche, qu’il s’agisse de votre enfant, votre conjoint, ou un employé de votre entreprise. La curiosité, même si beaucoup la considèrent comme un vilain défaut, permet aussi d’éviter certains dangers, ou tout simplement de regarder sa tranquillité d’esprit. 

Néanmoins, les appareils Mac ont la réputation d’être très difficiles à pirater et de bénéficier d’un niveau de sécurité bien plus important que ne peut offrir le système d’exploitation Android. En un sens, il est vrai qu’iOS limite fortement l’installation d’application non autorisée, ce qui peut compliquer votre mission d’espionnage. 

espionner un iPhone

Elle n’en est pas pour autant impossible. Dans cet article, nous vous présentons les solutions les plus efficaces pour tracker un iPhone et suivre son activité en temps réel. Que ce soit avec un logiciel espion ou sans installer d’application, différentes méthodes efficaces existent. 

A-t-on besoin du jailbreak pour pirater un iPhone ?

Jailbreaker un appareil vous permet de vous affranchir des principaux obstacles que le système d’exploitation iOS a mis en place pour protéger ses appareils. Et notamment d’installer et exécuter les logiciels qui ne sont pas autorisés par le Play Store. 

Il s’agit d’un procédé technique qui vous permet de débloquer des fonctionnalités plutôt intéressantes. Le jailbreak est assez simple à réaliser, même s’il a un coût que tout le monde ne connait pas. Par exemple, le jailbreaking réduit la sécurité qui est généralement mise en place pour protéger votre appareil contre le spam et les applications malveillantes. Cela peut également rendre votre iPhone vulnérable aux attaques de virus. Vous ne pourrez pas non plus passer à la dernière version d’iOS, car la mise à jour annule le Jailbreak.

De plus, il semblerait que le principe même du JailBreak vive ces derniers instants. En effet, cela fait un certain temps que les utilisateurs d’iPhone attendent la sortie de la dernière version de Cydia (qui permet de jailbreaker un smartphone) sur iOS 10. Et il n’y en aurait pas non plus sur iOS 11 ou 12.  

Les inconvénients du jailbreak

Vous l’aurez compris, le jailbreak présente de nombreux inconvénients pour les utilisateurs souhaitant installer un logiciel espion sur un iPhone, et notamment : 

  • annuler la garantie constructeur : procéder au jailbreak d’un smartphone Apple annule la garantie constructeur (même s’il est possible de réinitialiser les paramètres d’usine et donc de faire disparaître toute trace du jailbreak); 
  • rendre le système plus vulnérable : ce procédé peut également compromettre la sécurité de votre appareil, et le rendre plus vulnérable aux malware; 
  • un procédé difficile à installer : le jailbreak peut entrainer des complications désagréables comme bloquer l’appareil à l’installation. De plus, tous les iPhones ne sont pas compatibles et les dernières version d’iOS sont complètement immunisées contre le jailbreak. 

C’est pour toutes ces raisons que vous pouvez être ravi d’apprendre que de nombreux logiciels espion ne nécessitent désormais plus de jailbreaker l’appareil avant leur installation. Cette innovation assez récente vous rendra la surveillance d’un iPhone bien plus simple, et permettra d’éviter de compromettre de téléphone cible ou de rendre son piratage plus facile à détecter. 

mSpy : le meilleur logiciel espion pour pirater un iPHone sans jailbreak

mSpy

Si vous comptez espionner l’iPhone que vous avez offert à votre enfant ou l’appareil que vous avez acheté à vos employés pour leur activité professionnelle, vous n’avez certainement pas envie de risquer de le rendre inutilisable en le jailbreakant. Heureusement, un logiciel d’espionnage iPhone comme mSpy ne nécessite en aucun cas de passer par cette étape préliminaire pour pirater le smartphone de votre choix. 

Néanmoins, il faut bien comprendre que les fonctionnalités auxquelles vous aurez accès sur un appareil jailbreaké seront plus importantes que si vous sautez cette étape. Dans sa version réservée aux appareils qui ont été préalablement “débloqués”, mSpy permet notamment de :

  • consulter les messages textes envoyés et reçus : aussi bien les SMS/MMS que les conversations sur les applications de messagerie instantanées comme Facebook Messenger, Instagram, WhatsApp ou encore Snapchat; 
  • espionner les journaux d’appels (entrants et sortants) : avec la version premium, il est même possible de rejeter un appel en temps réel; 
  • surveiller les réseaux sociaux : et donc accéder à tout ce qui est publié ou consulté sur Facebook, Twitter Instagram (ce qui inclut les mots clés recherchés, etc.)
  • accéder au répertoire et à l’agenda : vous pourrez ainsi savoir quels sont les événements planifiés par votre cible; 
  • visionner les fichiers médias (comme les photos, vidéos ou fichiers audios); 
  • tracker l’iPhone en temps réel : grâce à la fonction de GPS, vous pourrez savoir où se trouve votre cible en temps réel. 
  • hacker les mots de passe : grâce à la fonction keylogger qui enregistre toutes les frappes sur le clavier; 
  • contrôler à quel site se connecte le téléphone cible : cette fonctionnalité de contrôle parental permet de bloquer l’accès à certains sites, mais aussi l’appels de certains contacts etc. 

Quelle est la différence entre la version jailbreaké ou sans jailbreak ?

Sans jailbreak, mSpy permettra d’accéder à un volume important d’informations, mais via des fonctionnalités légèrements différentes. Ces données seront en effet accessibles via le Cloud, et vous aurez donc besoin de connaître l’identifiant et le mot de passe de votre cible pour vous y connecter. Cela peut être insuffisant dans certains cas, puisque la personne que vous souhaitez espionner ne sauvegarde peut-être que très peu de chose (et certainement pas les plus compromettantes sur iCloud. Dans ce cas, il est possible d’activer la sauvegarde automatique, mais il vous faudra pour cela accéder au téléphone et le paramétrer en conséquence. 

Néanmoins, cette technique est bien plus efficace que de surveiller un iPhone à distance sans l’aide d’un logiciel espion. Elle vous permettra toujours de consulter ses messages textes, l’historique des appels (sans la possibilité d’en rejeter certains par contre); les connexions Wifi auxquelles le téléphone s’est connecté, ou encore son historique de navigation web. Les rapports qui vous seront envoyés par l’application seront effectués en fonction des changements constatés sur l’iCloud (et non en temps réel comme pour la version jailbreaké, puisque mSpy n’aura pas d’emprise en temps réel sur l’appareil). 

Vous aurez cependant accès à tous les éléments vous permettant de garantir la sécurité de votre enfant, de votre entreprise, ou de vous assurer de la fidélité de votre compagnon. Le tout en prenant moins de risque et en agissant de manière encore plus discrète. 

Les applications d’espionnage iPhone dont vous devez vous méfier

Le marché de l’espionnage iPhone étant en pleine expansion, les utilisateurs se retrouveront devant un choix cornélien au moment de télécharger leur application (et de payer leur abonnement). Pour éviter de perdre de l’argent, certaines précautions sont donc à prendre avant de se décider. 

Pour commencer, attention aux sites offrant ce type de service gratuitement. Même si cela peut être tentant, espionner un iPhone à distance requiert un niveau de technologie assez élevé qui ne peut être offert. Les sites qui prétendent le contraire sont soit complètement inefficaces, soit des escroqueries dont le but est de voler vos données personnelles ou vous faire télécharger un malware. 

Consultez également la liste des fonctionnalités offertes afin de vous assurer que les services proposés correspondent bien à vos besoins. Et assurez-vous de la comptabilité de votre logiciel espion avec le système d’exploitation iOS. 

Espionner un iPhone sans logiciel avec les identifiants Apple

Espionner un iPhone sans logiciel avec les identifiants Apple

Voici un autre moyen d’espionner un appareil iOS. La bonne nouvelle est que cette méthode permet de pirater le smartphone sans avoir recours au processus de jailbreak. Vous allez uniquement utiliser les données iCloud de l’iPhone que vous surveillez. 

Il vous faudra d’abord obtenir les identifiants Apple de l’iPhone cible. Puis activer la sauvegarde automatique sur iCloud sur l’appareil, si ce n’est pas encore le cas. C’est donc la partie la plus risquée de votre opération d’espionnage puisque vous devrez accéder physiquement à l’appareil. 

Vous devez ensuite accéder aux paramètres de l’appareil iOS à espionner, puis vous connecter à iCloud, en utilisant l’identifiant et le mot de passe Apple. Certains appareils peuvent demander à être fusionnés. Si tel est le cas, acceptez. Une fois que ce sera fait, vous pouvez sélectionner le contenu ou les applications que vous désirez surveiller. 

L’ID Apple vous donne la possibilité de synchroniser des e-mails, des messages, des emplacements GPS, des photos, des contacts, et bien d’autres données du téléphone cible. Par exemple, si vous souhaitez espionner les messages, vous devez aller dans les paramètres-messages, puis activer iMessage. A ce stade, on vous demandera de saisir le mot de passe et l’identifiant Apple de l’appareil ciblé.

Une fois que vous les aurez entré, vous pourrez vous connecter à l’appareil et espionner les éléments que vous avez sélectionné (que ce soit les messages, la localisation GPS, les photos ou les e-mails)

En plus de vous permettre de surveiller l’appareil de votre enfant, ou d’espionner discrètement votre partenaire, la fonctionnalité de synchronisation de l’appareil ciblé est en elle-même un avantage. Vous pourrez ainsi transférer toutes les informations que vous souhaitez, y compris les applications sur votre appareil. 

L’iPhone Recovery Stick pour espionner à distance 

L’iPhone Recovery Stick se présente sous la forme d’une petite clé USB. Elle vous permet d’avoir accès aux contacts supprimés, à l’historique Internet, aux journaux d’appels, aux images et aux messages texte de n’importe quel iPhone. C’est donc une autre méthode très populaire auprès des parents ou conjoints qui souhaitent pouvoir accéder aux données supprimées par leur enfant ou leur moitié (puisqu’il s’agit le plus souvent des informations que ces derniers souhaitent leur cacher). 

En effet, lorsqu’un utilisateur supprime les fichiers de son iPhone, les données supprimées ne sont pas entièrement effacées, mais restent stockées sur l’appareil, à un endroit où ce dernier ne peut pas les consulter. Le travail du recovery stick consistera à récupérer les informations ou les données cachées du téléphone cible; 

Cette méthode pour hacker un iPhone à distance consiste à connecter l’iPhone ciblé à un port USB, sur un ordinateur ayant Windows (2003, 2000, XP ou Vista) comme système d’exploitation. Sur le même ordinateur, branchez le Recovery Stick dans un autre port USB.

Il faudra environ 10 à 15 minutes pour que le programme complète le processus de récupération. Cependant, le temps de récupération dépendra de la quantité de données auxquelles vous souhaitez accéder. Si votre recherche est ciblée sur un nom ou une adresse spécifique, le recovery stick aura par exemple la possibilité de rechercher des éléments particuliers.

L’épine dorsale de cette méthode de récupération des données sauvegardées (ou supprimées) sur un iPhone est l’espace de stockage disponible sur l’iPhone ciblé et de la quantité de nouvelles informations qui y ont été stockées.

Quels sont les avantages de cette méthode de surveillance iPhone ?

Cette méthode est la seule alternative pour récupérer les données supprimées de l’iPhone, qui comprennent des vidéos, des photos ou des SMS qui pourraient justement contenir les informations sensibles que vous recherchez. 

Le recovery stick vous permettra notamment d’avoir accès à 

  • L’historique des appels qui a été supprimé; 
  • Les messages envoyés ou reçus qui ont été supprimés; 
  • L’historique Internet effacé; 
  • Les photos supprimées. 

Cette méthode est de plus 100 % discrète puisque l’iPhone scanné ne contiendra aucune preuve de votre passage. La numérisation et récupération de ces informations prend généralement une dizaine de minutes (selon la capacité de stockage du téléphone)

De plus, la technique du recovery stick pour espionner un iPhone à distance fonctionne avec tous les modèles Apple. Mais si l’iPhone ciblé possède un mot de passe, il faut d’abord y accéder, car il est nécessaire que l’appareil soit déverrouillé pour que le stick fonctionne. Pour finir, l’ordinateur sur lequel vous allez récupérer les données devra nécessairement fonctionner sous Windows 10, 7, 8 ou Vista.

Qui peut utiliser ces méthodes d’espionnage d’iPhone ?

En réalité, tout le monde peut trouver un intérêt à utiliser un logiciel espion pour surveiller l’iPhon de l’un de ses proches. Que vous doutiez de la fidélité de votre partenaire, ou que vous souhaitiez vous assurer que vos enfants ne prennent aucun risque inconsidéré sur leur téléphone, cette méthode discrète vous permettra d’en avoir le coeur net. 

Parfois, une simple discussion sur les questions que vous vous posez ou vos inquiétudes quant à votre relation ou la sécurité de vos proches ne sera pas suffisante pour retrouver votre tranquillité d’esprit. L’espionnage à distance sera alors un recours évident pour obtenir des réponses claires et pouvoir passer à autre chose. 

Développés à l’origine pour permettre aux parents d’exercer une forme de contrôle parental sur l’iPhone de leurs enfants, ces applications d’espionnage dispose en effet de fonctionnalités poussées pour suivre les faits et gestes de ces derniers sur les réseaux sociaux. En effet, nombreux sont les plus jeunes qui échangent dû contenu (photos et vidéos) sur les réseaux sociaux, sans pour autant saisir les risques que cela peut impliquer. Le harcèlement en ligne est également devenu une pratique de plus en plus courante, contre laquelle les parents peuvent se prémunir en gardant un oeil sur l’activité virtuelle de leurs enfants.

Je t’aime, donc je te surveille 

Les logiciels espions sont également souvent plébiscités par les personnes suspectant leur conjoint d’adultère. Mais aussi les jeunes amoureux ayant besoin de se rassurer sur la sincérité de leur relation. D’ailleurs, selon une étude menée par Harris Interractive pour le média en ligne La Parisienne, près d’un français sur 4 avoue avoir déjà fouillé dans le téléphone de sa moitié. 

Selon les psychologues, c’est la possibilité (à travers l’accès au portable, à la tablette ou aux autres objets connectés) de pouvoir entrer dans la tête de son conjoint, et de découvrir ce qu’il ressent ou pense qui peut banaliser l’espionnage au sein du couple. Ce fantasme étant de plus en plus facile à assouvir, on se rend aussi moins compte qu’il constitue une violation de l’intimité de l’autre. 

Il est néanmoins humain de ressentir le besoin d’être rassuré, et de vouloir s’assurer que l’on ne va pas livrer son coeur à une personne susceptible de nous trahir. D’ailleurs, et pour tranquilliser leurs partenaires, certains acceptent d’être surveillés, que ce soit par amour ou pour avoir la paix. 

Que dit la loi ? 

Comme nous venons de le rappeler, espionner un iPhone à distance peut relever de l’atteinte à la vie privée et au respect de l’intimité de vos proches. Or, cela constitue une infraction à la loi qui est passible d’une amende ainsi que d’une peine de prison. 

Selon l’article 226-15 du Code pénal “le fait d’ouvrir (…) des correspondances arrivées ou non à destination et adressées à des tiers, ou d’en prendre frauduleusement connaissance, est puni d’un an d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende”. Raison pour laquelle il est donc tout indiqué de se montrer aussi discret que possible.